Loading.....
Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

L'OFSP informe :

Les vaccins contre le COVID-19 utilisés en Suisse sont extrêmement efficaces et offrent une bonne protection contre les formes graves de la maladie et les hospitalisations. Au fil du temps, lʼimmunisation peut toutefois légèrement diminuer chez les personnes âgées. Afin que ces dernières continuent de bénéficier de la meilleure protection possible, l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) et la Commission fédérale pour les vaccinations (CFV) leur recommandent de recevoir une vaccination de rappel, en conformité avec la décision d’autorisation de Swissmedic, l’autorité de contrôle des produits thérapeutiques. Au vu des données disponibles, une dose de rappel pour lʼensemble de la population nʼest actuellement ni autorisée ni recommandée.

Les données scientifiques à disposition montrent que les personnes vaccinées sont très bien protégées contre les formes sévères du COVID-19. Après une vaccination complète, la protection reste supérieure à 90 %. Une personne infectée malgré la vaccination ne développe, la plupart du temps, aucun symptôme ou alors de très légers, et tombe rarement gravement malade. Par conséquent, la CFV et l’OFSP considèrent qu’il nʼest pas judicieux pour le moment de proposer une vaccination de rappel pour l’ensemble de la population.

Cependant, différentes études indiquent que la protection vaccinale peut, en particulier chez les personnes plus âgées, quelque peu diminuer avec le temps. La CFV et l’OFSP recommandent donc une dose de rappel de manière générale à toutes les personnes à partir de 65 ans. Elle peut être administrée au plus tôt six mois après une vaccination complète. Cette recommandation vaut tout particulièrement pour les personnes résidant dans les homes et les établissements médico-sociaux (EMS) ainsi que pour les personnes de 65 ans et plus atteintes de maladies préexistantes graves. Toutes font partie des groupes vulnérables présentant le risque le plus élevé de développer une forme grave de la maladie.

Les vaccinations de rappel commenceront à la mi-novembre
La recommandation de vaccination de l’OFSP et de la CFV découle de la décision de Swissmedic, qui a autorisé une vaccination de rappel pour les personnes vulnérables avec les deux vaccins à ARNm de Pfizer et de Moderna.

Les recommandations de vaccination détaillées seront publiées ces prochains jours. Les systèmes informatiques mis à disposition par la Confédération pour l’inscription, la documentation et le monitorage seront opérationnels d’ici au 4 novembre. Les cantons sont responsables de l’exécution de la vaccination de rappel ; ils décident du moment à partir duquel les personnes concernées peuvent s’inscrire et ils se préparent à pouvoir commencer les vaccinations de rappel dès la mi-novembre.

Personnes au système immunitaire affaibli
Une troisième dose est déjà recommandée aujourd’hui pour les personnes dont le système immunitaire est affaibli. Dans leur cas, la troisième dose ne constitue pas une vaccination de rappel mais fait partie de l’immunisation de base (« primo-vaccination ») en cas de réponse immunitaire faible ou absente après deux doses. Une troisième dose peut être administrée aux personnes au système immunitaire affaibli après 28 jours au minimum.

L’approvisionnement est garanti
La Suisse dispose de suffisamment de doses afin de proposer, en 2021 et 2022, une vaccination de rappel aux personnes pour lesquelles elle est recommandée ainsi qu'une vaccination à toutes celles qui ne se sont pas encore fait vacciner.
La vaccination reste le meilleur moyen pour sortir de la pandémie de COVID-19. Une couverture vaccinale nettement plus élevée est nécessaire pour assurer une immunisation suffisante de la population, la protéger contre les formes graves de la maladie et empêcher une surcharge du système de santé.

Accès facilité à la vaccination
Les premières vaccinations de rappel auront vraisemblablement lieu dans les homes et les EMS. En outre, afin d’empêcher que le virus ne se propage dans ces établissements et ne mette ainsi en danger les personnes plus âgées, il faudra une nouvelle fois proposer aux résidents et au personnel pas encore immunisés de se faire vacciner.

Source :
OFSP, COVID-19 : une vaccination de rappel pour protéger encore mieux les personnes âgées contre les formes graves de la maladie

Lien :
Swissmedic, Vaccin contre le COVID-19 de Moderna et de Pfizer/BioNTech: Swissmedic autorise la troisième dose de vaccin pour certains groupes de population

Retour
Login
Login